tyy.info : Evènement de l’année : « Princesse et filles » à l’honneur !

L’exposition temporaire du musée de la ville de Tychy « Princesses et filles » a reçu la reconnaissance du maréchal de la voïvodie de Silésie pour l’événement muséal 2021 dans la catégorie « expositions » – 10.11.2022. · photo Musée de la ville de Tychy

L’exposition, qui pouvait être vue du 14 mai au 16 octobre 2021, traitait de fils importants, mais souvent oubliés et à peine audibles, de l’identité silésienne et féminine. Il est important qu’ils soient présentés dans une formule innovante. Cette proposition d’exposition s’adresse non seulement à ceux qui suivent les tendances de l’art contemporain, mais elle a également lancé des fils importants de l’histoire locale dans un contexte européen plus large, montrant leur importance et leur pertinence.

L’exposition a présenté le travail de douze artistes contemporains qui, à l’invitation du commissaire de l’exposition – prof. dr hab. Irma Kozina et autres. Patryk Oczki – a entamé un dialogue original avec l’histoire en rendant hommage aux femmes qui ont travaillé dans la Haute-Silésie industrielle aux XVIIIe, XIXe et XXe siècles.

L’exposition a présenté des artistes contemporains liés de manière créative à la Haute-Silésie, qui travaillent dans différents médias (peinture, graphisme, design de vêtements, installations spatiales, art vidéo, design graphique, design de vêtements, interventions sociales). Parmi les « filles » : Anita Baenisch-Juda, Judyta Bernaś, Agnieszka Cieślińska-Kawecka, Dorota Hadrian, Ewa de Iulis Błaszak, Ilona Kanclerz, Weronika Siupka, Sybilla Skałuba, Monika Starowicz, Agaziwa Zakazywazwa, Agaziwa S.

Tour à tour, les « principes » sont des représentants de l’aristocratie (Daisy Hochberg von Pless) et de la grande famille d’industriels silésiens (Waleska von Tiele-Winckler, Mère Ewa von Tiele-Winckler, La Païva – Blanka Henckel von Donnersmarck, Fryderyk Karolina von Reden, Joanna von Schaffgotsch ), des architectes Tychy d’après-guerre (Hanna Adamczewska-Wejchert et Maria Czyżewska « Murka »), ainsi que des scientifiques exceptionnels (la lauréate du prix Nobel Maria Goeppert-Mayer) et des artistes (actrice Aleksandra Śląer Barbara P, création de costumes ).

Princesses et filles – héroïnes de l’exposition :

  • Hanna Adamczewska-Wejchert / Ewa Zawadzka
  • Fryderyk Karolina von Reden, Joanna Schaffgotsch / Monika Starowicz
  • Maria Czyzewska « Murka » / Dorota Hadrien
  • Helena Gepner-Grażyńska, Barbara Ptak / Irma Kozina
  • Aleksandra Śląska / Judyta Bernaś
  • Barbara Dziekańska / Sybila Skłuba
  • La Paiva – Blanka Henckel von Donnersmarck / Ewa de Julis Blaszak
  • Ewa von Tiele-Winckler – Mère Ewa / Agnieszka Cieślińska-Kawecka
  • « Princesse de Silésie » / Chancelière Ilona
  • Daisy Hochberg von Pless / Agata Szymanek
  • Franciszka Werner, Maria Luiza Merkert / Anita Baenisch-Juda
  • Waleska von Tiele-Winckler / Weronika Siupka
  • Maria Goeppert-Mayer / Joanna Zdzienicka-Obalek.

L’idée de l’arrangement concernait le pouvoir des femmes. Sur le fond des murs, qui symbolisent en couleur la relation entre la féminité et le Cosmos (bleu cobalt), et expriment également la physicalité féminine en faisant référence à la tendresse de la peau d’une part (peau rose), et d’autre part à l’impulsivité associée à la couleur du sang (rouge), et à la fin, il y a des graphiques, des affiches, des peintures, des films et des costumes commémorant des personnages historiques importants qui suggèrent la sainteté (or).

L’agencement de l’exposition est le résultat d’une analyse détaillée des objets fournis par les artistes invités à participer à ce projet aux multiples fils conducteurs. Aucune formule prédéterminée n’a été imposée aux artistes invités au projet. Le principe adopté par les commissaires est la présentation simultanée des héroïnes historiques et de leurs pendants de dialogue. Le choix des personnages n’était pas accidentel, mais était lié aux intérêts et à la nature du travail des femmes artistes qui avaient pour tâche de marquer des personnes souvent connues seulement à partir de quelques portraits et chroniques ou journaux intimes.

L’une des premières idées de conception était de dessiner des portraits de personnages historiques dont on se souvient dans les œuvres préparées pour l’exposition, ainsi que de les annoncer avec un portrait approprié d’artistes individuels. L’auteur de l’arrangement, Łukasz Błażejewski, a proposé deux formes pour les cadres de portrait : il a placé les femmes contemporaines dans des contours rectangulaires, et les héroïnes des siècles précédents, dont il est question dans ses œuvres, ont reçu des jantes ovales.

Le catalogue accompagnant l’exposition contient des textes des commissaires – qui introduisent l’idée de l’exposition et décrivent les contextes les plus importants pour ses créateurs – ainsi que des biographies des princesses et des artistes et des reproductions des œuvres. Texte du Pr. dr hab. Irma Kozina présente l’idée et l’intention de créer l’exposition. Le texte du Dr. Patryk Oczka aborde le contexte local de « Princess and Maidens » à Tychy. Il est complété par une analyse de la dramaturgie de l’exposition présentée par Irma Kozina. La conceptrice du catalogue, Zofia Oslislo-Piekarska, a suivi le concept d’arrangement de l’exposition de Łukasz Błażejewski et, en choisissant le langage d’expression graphique approprié, a transmis l’idée scénographique, reflétant en même temps le caractère unique de l’exposition.

L’exposition est également représentée par une série de films de Paweł Wilkołek – entretiens avec l’équipe de conservation et de production et les artistes invités au projet, dont les œuvres présentées à l’exposition ont été créées avec cette exposition et sur le thème « donné ». Tous les entretiens ont été menés dans la salle d’exposition.

Les prix du maréchal de la voïvodie de Silésie pour l’événement muséal de l’année ont été créés en 2006. Ils récompensent les institutions muséales opérant dans la voïvodie de Silésie. Des prix sont décernés pour les réalisations les plus remarquables dans le domaine des activités muséales de notre région afin de souligner l’importance de la protection et de l’expansion du patrimoine culturel. L’édition de cette année a reçu un total de 35 candidatures de 15 musées de la voïvodie de Silésie. Les prix de l’événement muséal de l’année sont décernés dans 4 catégories : expositions (13 candidatures), publications de livres (7 candidatures), réalisations dans le domaine des initiatives pédagogiques et de vulgarisation du patrimoine culturel, dont les publications multimédias (10 candidatures), réalisations en le domaine de la conservation (5 soumissions) ).

Créateurs :

  • commissaires : prof. dr hab. Irma Kozina et autres. Patrick Oczko
  • arrangement : Łukasz Błażejewski www.blazejewski.art
  • identification visuelle : Marcin Kasperek KLARstudio.pl
  • production de films accompagnant l’exposition : Paweł Wilkołek www.film-house.pl
  • directeur de production : Dorota Kordys
  • production : Kazimierz Dudka, Paulina Niemczyk, Monter Henryk Dubis, Drukarnia Raster, NB Reklama Krystian Banik, Point EXPO Jarosław Gryc et Adam Szymonek sc
  • les lettres de Hanna Adamczewska-Wejchert et Kazimierz Wejchert ont été lues par : Paweł Drzewiecki et Alina Bachar
  • Promotion : Agnieszka Woszczyńska, Gabriela Oleksy.

en savoir plus sur l’exposition temporaire « Princesses et jeunes filles »: museum.tychy.pl/wystawa/ksiezniczka-i-dziewczyny/

plus d’informations sur le catalogue : museum.tychy.pl/produkt/ksiezniczka-i-dziewczyny/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *