Renseignez-vous sur la climatisation! – Réseau civique de surveillance

Vous travaillez pour le climat et manquez d’informations sur les actions et les décisions des autorités ? Le droit à l’information vous aidera à l’obtenir !

Deux lois peuvent être utilisées pour acquérir des connaissances sur les activités des autorités centrales et locales et des institutions publiques – la loi sur l’accès aux informations d’importance publique et la loi sur la fourniture d’informations sur l’environnement et sa protection.

Loi sur l’accès aux informations d’importance publique

Que pouvez-vous demander ?

Vous pouvez vous renseigner sur tout ce qui concerne les activités des institutions qui s’occupent des affaires publiques (liées, par exemple, à la protection de la nature, aux transports publics, à l’éducation ou à la culture)

Vous pouvez poser des questions sur tout ce qui concerne les dépenses publiques – par exemple, les contrats signés par le bureau, les factures, les appels d’offres, etc.

Vous pouvez demander des informations qui sont en possession des autorités compétentes, mais pas nécessairement produites par elles – ces informations seront, par exemple, les résultats d’un audit effectué par une entité externe, telle que la Chambre régionale des comptes de la Bureau.

Vous pouvez participer et enregistrer les réunions du conseil municipal, du parlement et du sénat.

On nous demande parfois s’il est possible de participer aux séances du comité du conseil municipal. Ce droit n’est pas garanti par la Constitution, qui ne parle que des sessions du conseil plénier, mais par la loi sur l’autonomie municipale – article 11 b. 2 Vous pouvez également rendre ces enregistrements publics.

Il n’y a pas de liste fermée d’informations publiques, il suffit de demander – l’institution à laquelle vous adressez vos questions est responsable de connaître la loi et doit savoir ce qu’elle peut mettre à votre disposition.

À qui dois-je demander?

Lorsque nous parlons d’institutions tenues de rendre l’information disponible, nous entendons des catégories très larges, notamment :

  • tous les organismes publics (par exemple, le bureau du président de la République de Pologne, le ministre du climat, le duc, le maire de la ville),
  • les organes de l’autonomie économique et professionnelle (ex. Chambre d’agriculture, Ordre des avocats, Ordre des médecins),
  • entités juridiques étatiques et locales (par exemple Węglokoks, Enea, Tauron, PGE, Orlen, PGNiG),
  • entités représentant les unités organisationnelles de l’autonomie étatique et locale (par exemple, station sanitaire et épidémiologique, eaux polonaises, inspection principale pour la protection de l’environnement),
  • partis politiques,
  • les syndicats représentatifs et les organisations d’employeurs (par exemple, les employeurs de la République de Pologne, NSZZ « Solidarność »)
  • d’autres institutions, c’est-à-dire, d’une manière générale, d’autres entités dans la mesure où elles accomplissent des tâches publiques ou possèdent des biens publics (par exemple, une école non publique ou une organisation non gouvernementale).

Comment poser une question?

Savez-vous déjà à qui et quoi demander ? Excellent! La première étape consiste à consulter le Bulletin d’information publique de l’institution qui vous intéresse (le BIP est un site Web où l’information publique est disponible gratuitement). Si vous ne trouvez pas l’information qui vous intéresse, posez une question !

Vous pouvez le faire par courrier électronique, par la poste ou en main propre. Si vous souhaitez une réponse rapide à une question, vous pouvez appeler ou vous rendre au bureau et la poser verbalement. Vous n’avez pas besoin de chercher l’adresse d’un fonctionnaire spécifique, vous pouvez écrire à l’adresse générale de l’institution. Il est important d’indiquer sous quelle forme vous souhaitez que les réponses ou les documents soient partagés, si vous les recherchez et à quelle adresse ils doivent être envoyés.

Exemple de contenu d’application :

Je demande que les scans de tous les contrats conclus par le maire en avril de cette année soient envoyés à cette adresse e-mail.

Vous n’avez pas besoin de signer la demande.

La réponse doit vous parvenir dans les meilleurs délais et au plus tard dans les 14 jours calendaires suivant l’envoi de la question. bien que l’institution examinée puisse (dans certaines situations) prolonger le délai de réponse à 2 mois à compter de la date de soumission de la demande.

Ne soyez pas surpris si, en réponse à votre demande, vous recevez un lien vers le BIP susmentionné, sous lequel vous trouverez les informations qui vous intéressent. Il se peut que le sujet interrogé ait déjà publié ces informations sur Internet.

Si, toutefois, vous ne recevez pas de réponse dans les 14 jours, ou si elle est insaisissable ou incomplète, vous pouvez rédiger une plainte pour inactivité, et dans le cas d’une décision rejetant les données, vous avez le droit de faire appel ou de déposer un recours contre la décision au tribunal administratif.

Cela semble compliqué ? Dans notre guide sur informacjapubliczna.org, nous expliquons étape par étape comment soumettre un rapport, rédiger une plainte, etc. n’hésitez pas à demander toute information. La transparence est la règleet celui à qui vous demanderez vous posera des questions sur d’éventuelles restrictions.

Informations sur l’environnement

Pour les questions relatives au climat, vous pouvez également utiliser la loi du 3 octobre 2008 relative à l’information sur l’environnement et sa protection, la participation du public à la protection de l’environnement et à l’évaluation des impacts sur l’environnement, souvent appelée loi relative à l’évaluation des impacts sur l’environnement.

Les informations environnementales sont principalement des informations sur :

1) l’état des éléments environnementaux, tels que : l’air, l’eau, la surface terrestre, les minéraux, le climat, le paysage et les zones naturelles, y compris les zones humides, les zones côtières et marines, ainsi que les plantes, les animaux et les champignons et d’autres éléments de la diversité biologique, y compris les organismes génétiquement modifiés, et les interactions entre ces éléments ;

2) les émissions, y compris les déchets radioactifs, ainsi que les polluants qui affectent ou peuvent affecter les éléments de l’environnement du point 1 ;

3) mesures telles que : mesures administratives, politiques, dispositions légales sur l’environnement et la gestion de l’eau, plans, programmes et accords sur la protection de l’environnement, ainsi que les activités qui affectent ou peuvent affecter les éléments de l’environnement du point 1 et les émissions et polluants les matériaux du point 2, ainsi que les mesures et activités visant à protéger ces éléments ;

4) rapports sur la mise en œuvre de la réglementation sur la protection de l’environnement ;

5) analyses coûts-avantages et autres analyses et hypothèses économiques utilisées dans les mesures et activités du point 3 ;

Comme dans le cas de l’information publique, la question sur les informations sur l’environnement est également informelle – il suffit d’envoyer un e-mail avec la question.

Exemple d’application :

Basé sur l’art. 74 (3) de la Constitution de la République de Pologne et de la loi du 3 octobre 2008 sur l’information sur l’environnement et sa protection, la participation du public à la protection de l’environnement et l’évaluation des incidences sur l’environnement, je demande les informations suivantes sur l’environnement :

(la portée des informations demandées doit être saisie ici)

Je demande un scan des documents susvisés en les envoyant par e-mail à l’adresse e-mail suivante : ……………… / en les exposant au siège du cabinet …………….

Attention!

La réception d’informations sous forme de numérisation comprend des frais – 5 PLN pour rechercher jusqu’à 10 documents, 0,1 PLN pour numériser une page d’un document. Nous avons le droit de consulter gratuitement les documents au bureau. Les détails des redevances sont réglementés par les règlements du ministre de la protection de l’environnement. En fonction de la complexité de l’affaire, du nombre de documents qui ont été préparés, les frais s’élèveront à par ex. 6-7 PLN (3-4 documents, 10-20 pages au total), et en cas de cas très compliqués, le coût de même 80-100 PLN doit être pris en compte. (par exemple, 10 documents avec un total de 850 pages coûtent 90 PLN), si nous demandons de nombreux documents, plusieurs prix indiqués doivent être pris en compte.

Le délai de réponse à la demande est de 30 jours maximum, il peut être prolongé jusqu’à 2 mois maximum.

Attention! Dans l’art. 21e siècle 2 de la loi sur l’évaluation de l’impact sur l’environnement fournit un catalogue complet d’informations qui peuvent être obtenues dans les 3 jours suivant la soumission d’une demande (conformément à l’article 14, paragraphe 2 de la loi sur l’évaluation de l’impact sur l’environnement). Il s’agit par exemple des demandes ou décisions d’abattage, des demandes de prise de décision sur les conditions environnementales (DŚU), des demandes de prise de décision pouvant affecter les zones Natura 2000, etc.

Posted in web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *