Influenceur – un homme à qui tout est permis ?

Les médias sociaux, c’est-à-dire l’environnement dans lequel l’influenceur apparaît, ont longtemps été l’un de ces endroits sur Internet où il faut être particulièrement prudent. Comme on le sait, ce ne doit pas être tout ce qui y est publié. Oui, vous pouvez tomber sur des contenus de qualité, à la fois scientifiques et divertissants, mais il y a aussi ceux qui sont désagréablement mentionnés. Juste à côté de connaissances précieuses, de la désinformation est publiée, et à côté d’un contenu de divertissement de qualité, une pathologie grave. Il existe également différents types d’utilisateurs de médias sociaux, en particulier parmi ceux qui sont devenus plus populaires.

L’un des utilisateurs les plus en vue des réseaux sociaux est l’influenceur. Ce n’est autre qu’une personne qui est devenue célèbre d’une manière ou d’une autre. Le problème, c’est que peu importe de quelle manière c’était. Parmi les influenceurs, on trouve des blogueurs, des acteurs, des chanteurs et des sportifs, ainsi que des pathostreamers et des personnes souvent en décalage avec les normes légales ou morales applicables. Pour diverses raisons, un influenceur est une personne qui, bien qu’aimée dans certains milieux, n’est pas particulièrement respectée. Cela s’explique en partie par le fait que l’activité d’influence, comme toute autre entreprise, est axée sur le gain d’argent. Et c’est ce que les fans n’aiment pas, surtout quand quelqu’un est malhonnête avec eux. Jusqu’où un tel créateur peut-il aller pour que ses actions entraînent des conséquences ? Malheureusement, cela semble très loin.

Un influenceur a des fans, alors donnez tout

L’aspect principal de l’activité d’un influenceur est celui qui lui a valu la notoriété. Qu’il s’agisse de publier des photos, des vidéos ou des histoires courtes, vous devez continuer à le faire et faire de votre mieux pour ne pas perdre une portée précieuse. En revanche, nous nous concentrons sur ce qui est tout aussi important, à savoir la coopération avec les marques. En effet, un influenceur se distingue des autres créateurs par le fait que ses services sont souvent utilisés par diverses entreprises. Bien sûr, uniquement pour encourager la vente de produits ou de services grâce au pouvoir de l’autorité et de la popularité. Pour cette raison, de nombreuses entreprises traitent les influenceurs et leurs agences de représentation comme des œufs. Tout ce qu’un influenceur veut, il l’a. Sinon, il pourrait décider d’agir d’une manière qui n’est pas favorable à la marque, et l’opinion d’une idole est très importante pour beaucoup de fans.

C’est précisément pour cette raison que certains créateurs croyaient avoir le droit à une attitude exigeante envers les entrepreneurs. Pourquoi devraient-ils payer certains services alors qu’il leur suffit de publier une photo d’un certain endroit sur leurs réseaux sociaux ? Certains restaurants sont particulièrement confrontés à ce problème, où même des personnes moins connues aimeraient manger sans payer de frais. Pendant ce temps, la renommée et la reconnaissance ne vous donnent pas le droit de vous défoncer et de dicter vos conditions. Cependant, certains pensent encore qu’ils peuvent faire plus que d’autres. Cependant, il serait bon de rappeler qu’une telle attitude peut être très vite ressentie. Si ce n’est pas des fans, du moins de quelqu’un avec une plus grande portée et une plus grande réputation.

Loi sur la propriété intellectuelle? je ne sais pas

Sinon, pourquoi peut-on appeler un influenceur un homme à qui tout est permis ? Par exemple, en raison de l’approche plutôt lâche, parfois même irrespectueuse, de la protection du droit d’auteur et de la propriété intellectuelle. Bien sûr, cette objection ne s’applique qu’à certains représentants de ce milieu, mais il serait difficile de ne pas la mentionner. L’image personnelle ou l’identification de la marque est quelque chose sur laquelle on travaille depuis des années. Les œuvres des compositeurs, des graphistes et des photographes exigent également un travail acharné et de bonnes idées. Et si vous coupiez les coins ronds et que vous ignoriez tout ? Personne ne saura.

Malheureusement, cela ne fonctionne que pendant un certain temps. Il peut arriver que le créateur du contenu utilisé illégalement, un fan ou un autre créateur prenne connaissance de la situation. Quoi alors ? L’honnêteté exigerait l’humiliation, s’excuser pour la situation et récompenser les conséquences des actions répréhensibles. Cependant, ce sont toutes des activités qui nécessitent certains coûts, pas seulement financiers. Admettre une erreur peut perpétuer une égratignure sur votre image idéale, et régler les problèmes découlant du droit de la propriété intellectuelle nécessite de sacrifier une somme d’argent appropriée. Vous pouvez le faire avec style, ou vous pouvez vous limiter à une déclaration superficielle et espérer que les fans oublieront et qu’il n’y aura pas de conséquences juridiques. Dans tous les cas, l’influenceur peut ne pas voir quelque chose, et le drame explosif est aussi un moyen d’augmenter sa popularité.

Un influenceur peut annoncer n’importe quoi. Sans exception

Sinon pourquoi considère-t-on qu’un influenceur est un homme à qui tout est permis ? Par exemple, à cause des produits et services que certaines personnes annoncent. malheureusement, bien que l’Office de la concurrence et de la protection des consommateurs ait déclaré suivre le sujet de près, et que certains créateurs aient déjà été verbalisés pour fraude publicitaire, le phénomène se poursuit et se porte très bien. Des cosmétiques chers qui sont en réalité des produits très bon marché des plateformes de vente chinoises ? Pas de problème, nous vous contacterons ! Des investissements qui ressemblent à première vue à une pyramide financière ? Allez-y, lancez-vous ! Non testé, non vérifié médicaments pour toutes les maladies ? Seulement avec moi et avec un code de réduction !

La fraude publicitaire est quelque chose pour laquelle nous n’aimons pas particulièrement les influenceurs. Mais puis-je tout faire ici aussi ? Juste pour un moment. Cela pourrait s’avérer ainsi en raison d’une coopération douteuse, il perdra sa réputation auprès de partenaires sérieuxce qui peut entraîner une baisse importante des revenus.

Les fans fidèles sont un atout depuis de nombreuses années

À quoi ressemble une image typique d’un influenceur ? En règle générale, c’est une personne jeune, reconnaissable et très riche. Cependant, ce n’est pas une règle à laquelle il n’y a pas d’exceptions. Les influenceurs sont aussi des créateurs qui créent en ligne depuis de nombreuses années. Certains d’entre eux approchent ou ont déjà atteint l’âge de 50 ans. De quoi pouvez-vous les accuser ? Certains d’entre eux se concentrent uniquement sur les réseaux sociaux leur apportant un certain revenu, sans prêter attention aux destinataires. Ils ont leur base de fans infiniment fidèle qui leur permet de continuer leur existence sur les réseaux sociaux. Une baisse drastique de la qualité des contenus publiés, des activités irrégulières ou se concentrer exclusivement sur des contenus commerciaux sont des accusations de plus en plus portées contre les influenceurs plus âgés.

Puisqu’il existe un groupe de fans fidèles qui ne se soucient pas du niveau actuel de contenu publié, pourquoi essayer ? Il y aura toujours des personnes prêtes à coopérer, pour qui même un petit groupe de destinataires suffit. Oui, peut-être que se concentrer uniquement sur les supporters les plus fidèles ne garantira pas une nouvelle augmentation de la popularité, mais s’il y en a suffisamment, vous pouvez végéter en toute sécurité pendant de nombreuses années. Avec un effort marginal et une implication dans l’activité actuelle.

Certains influenceurs devraient disparaître immédiatement

Enfin, un groupe de ceux pour qui il ne devrait pas y avoir assez de place dans la grille. On parle d’influenceurs qui, en fait, s’avèrent être de simples fraudeurs. Ce sont eux qui trompent sciemment les fans ce qui pourrait avoir de très mauvais résultats pour eux. Ce sont aussi ces personnes qui utilisent leur popularité pour promouvoir la pathologie. Il est arrivé de nombreuses fois que les réseaux sociaux gérés par des influenceurs publient du contenu qui ne devrait jamais être là.

On a l’impression que certains auteurs oublient que les matériaux qu’ils créent atteignent même les plus jeunes spectateurs. Dans quelle mesure peut-il être nocif de leur présenter un contenu qui décrit différents types de pathologie ? De nombreuses autres publications ont été écrites sur ce sujet, ce n’est donc pas le bon endroit pour continuer ce sujet. La seule chose importante est que la pathologie n’a jamais été associée à l’impunité. Il ne peut y avoir d’accord sur le fait que quelqu’un reste impuni simplement parce qu’il est développeur Internet. Pour cette raison, il reste à espérer l’image de l’influenceur en tant que personne autorisée à faire n’importe quoi s’effondrera rapidement. Qu’il s’agisse du résultat de verdicts de justice définitifs pour des actions illégales ou du retrait de partenaires commerciaux.

Cependant, nous en sommes encore relativement loin. Bien que l’Office pour la protection de la concurrence et des consommateurs (UOKiK) fonctionne, davantage de jugements sont rendus devant les tribunaux et les entreprises choisissent des personnes pour une coopération plus prudente, un influenceur reste une personne à surveiller. Bien qu’il puisse sembler maintenant que l’influenceur est un homme qui a le droit de tout faire, ces temps touchent à leur fin. Rendez-le efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *