RLAH signifie itinérance gratuite dans l’UE, mais pas pour tout le monde

Le 15 juin de cette année, le règlement 2015/2120 du Parlement européen et du Conseil de l’UE est entré en vigueur, obligeant les opérateurs à introduire des modifications dans le service d’itinérance. En bref, il s’agit du principe RLAH – Roaming Like at Home, c’est-à-dire l’itinérance à domicile, qui consiste en la suppression de tout surcoût pour les appels, les SMS et l’utilisation de l’Internet mobile dans l’Union européenne et l’Espace économique européen. Au début, les opérateurs ont dû s’adapter progressivement aux changements, mais Orange a pris les devants.

Selon des articles de presse, les opérateurs établissent depuis longtemps une stratégie commune pour répondre aux exigences de la nouvelle réglementation européenne. Les entretiens ont également été menés avec la participation de l’UKE (Office for Electronic Communications). Les opérateurs ont raisonnablement fait valoir leurs craintes d’une conformité à 100 % aux règles de la RLAH. Ce n’est un secret pour personne que l’internet mobile et les offres nolimit en Pologne sont parmi les moins chères d’Europe. Et les Polonais partent plus souvent à l’étranger que les étrangers ici. Cela signifie que nos opérateurs devront couvrir plus de coûts pour les services d’itinérance qu’ils n’en recevront de leurs homologues étrangers. Pourtant, le 15 mai, Orange a surpris tout le monde en annonçant une nouvelle grille tarifaire pour les services de roaming.

Orange a été le premier opérateur à annoncer une véritable fin des frais de roaming.

Les opérateurs restants avaient initialement l’intention d’introduire des forfaits de minutes gratuites à utiliser pour les appels en itinérance. Lorsque les limites étaient dépassées, des frais supplémentaires étaient facturés, mais ceux-ci étaient très faibles. Bref, ils ont tous immédiatement annoncé qu’ils se conformeraient aux demandes du Parlement européen concernant le niveau des tarifs. Cependant, ce n’était pas 100% en itinérance à la maison. Personne ne croyait que les opérateurs renonceraient au roaming. Cependant, quelque chose d’inattendu s’est produit au cours des dernières semaines. D’abord, T-Mobile, puis Play, et enfin Plus, ont annoncé l’introduction de la règle RLAH à partir du 15 juin. Tout le monde est satisfait, mais l’Office des communications électroniques (UKE) craint que les opérateurs veuillent compenser les pertes causées par l’augmentation des prix des autres services. Par conséquent, le régulateur a déjà annoncé qu’il surveillerait les prix de l’ensemble du panier de services de tous nos opérateurs, y compris les opérateurs virtuels.

Politique d’utilisation équitable

C’est un aspect très important du principe Partout chez vous que nous ne devons pas oublier. Les nouvelles règles du jeu ne signifient pas que le service d’itinérance sera complètement supprimé. Les opérateurs ont encore signé des contrats qui définissent les tarifs pour desservir les utilisateurs des autres réseaux. Ce n’est pas non plus un secret que nous avons des services de télécommunication très bon marché en Pologne. De nombreuses personnes utilisent des tarifs illimités, qui sont simplement plus chers dans d’autres pays de l’Union européenne. Par conséquent, il existe des dispositions pour protéger les opérateurs des activités de Januszów. Après tout, John du Royaume-Uni pourrait obtenir une carte SIM auprès de l’un de nos opérateurs et payer des factures de téléphone et d’Internet mobile beaucoup moins élevées. Par conséquent, chaque opérateur se réserve le droit de facturer des frais supplémentaires si quelqu’un utilise les services à l’étranger ou dans le pays. Les règles RLAH ont été introduites en pensant au consommateur moyen, qui, par exemple, part en vacances à l’étranger ou en voyage d’affaires plusieurs fois par an. D’autre part, les personnes qui sont constamment à l’étranger peuvent également en bénéficier dans une certaine mesure, mais elles doivent le faire avec prudence et avant tout lire attentivement les réglementations de leur opérateur.

Virgin Mobile répond à la haine et explique le manque de RLAH.

Les clients de Virgin Mobile sont très mécontents des nouveaux prix de leur fournisseur. Lorsqu’ils partent en vacances, ils devront payer 0,29 PLN pour chaque minute d’appels sortants. D’autre part, Internet sera ralenti à 32 kb/s et vous paierez 0,02 PLN pour chaque Mo. Cependant, l’envoi d’un SMS coûtera 9 gros. Cela s’applique également aux personnes qui disposent d’un forfait illimité de services dans le pays. L’échec de Virgin Mobile à introduire RLAH fait valoir qu’en tant qu’opérateur virtuel, il ne gagne pas d’argent sur l’interconnexion. L’offre de Virgin Mobile se caractérise également par une durée de contrat très courte, de sorte que l’opérateur ne dispose pas des outils pour appliquer la Fair Use Policy dans la pratique. Virgin Mobile s’inquiète des pertes potentielles résultant de l’exportation de la carte SIM de Janusz à l’étranger. Pour chaque abonnement de 19 PLN, l’opérateur recevrait 57 PLN en moins pour chaque mois. Il serait donc obligé d’augmenter les services pour les services domestiques, et personne ne veut cela. Virgin Mobile négocie actuellement avec UKE, peut-être que la situation va changer dans les mois à venir. Cette situation ne profite à personne, car les opérateurs qui ne respectent pas le principe RLAH doivent tenir compte non seulement des amendes infligées par l’UKE, mais aussi du départ de certains usagers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *