Comment rester anonyme en ligne ?

L’histoire d’Internet remonte à 1969, mais beaucoup de choses ont changé depuis. Moteurs de recherche avancés, blogs et médias sociaux – aujourd’hui, de nombreuses personnes ne peuvent pas imaginer leur vie sans eux. Cependant, tous ces avantages comportent un certain degré de risque. Il convient de rappeler que l’anonymat en ligne est absolument essentiel !

Internet – est-ce vraiment sûr ?

De nos jours, la recherche sur Internet est un élément indispensable de notre vie quotidienne – nous ne pensons généralement même pas aux menaces possibles. Cependant, le réseau mondial est un endroit où certains dangers peuvent menacer les utilisateurs. Certains utilisateurs ignorent leur existence ; il y a aussi ceux qui minimisent simplement ce problème. Cependant, à mesure que notre vie quotidienne se rapproche des solutions numériques, nous devons être prêts à faire face à toutes les menaces.

Les données, informations et différents types de contenus que nous fournissons aux réseaux sont constamment collectés et utilisés de nombreuses manières. Les techniques de surveillance deviennent de plus en plus invasives et envahissent presque toutes les sphères de notre vie – Facebook, Google et d’autres grandes entreprises ouvrent la voie ici.

L’anonymat sur Internet devrait être une priorité pour nous tous. Grâce à cela, nous pourrons éviter de nombreuses situations désagréables – certaines d’entre elles peuvent avoir de graves conséquences. Parmi les plus grandes menaces auxquelles les internautes peuvent être confrontés figurent :

  • virus informatiques,
  • traque,
  • attaques de piratage,
  • Spam
  • contenu inapproprié
  • fuite de données importantes,
  • vol de données personnelles.

Ces exemples ne sont qu’une goutte d’eau dans l’océan plein de dangers divers. Pour les classer, la division la plus courante est en trois catégories. Les premiers sont les risques liés aux contenus inappropriés, auxquels les très jeunes sont souvent exposés. Le deuxième groupe de dangers sont les contacts avec d’autres utilisateurs, tandis que le dernier – toutes les activités entreprises dans les locaux commerciaux.

Personne ne peut se cacher dans le filet

Pour la plupart des gens aujourd’hui, Internet fait partie de leur vie depuis de nombreuses années. Il semble qu’une telle période soit suffisante pour révéler les secrets de son travail, découvrir tous les mécanismes, ainsi que les menaces qui guettent les utilisateurs. En fait, cependant, ce n’est pas du tout le cas – selon de nombreux utilisateurs, Internet est un lieu 100% anonyme, où ils se sentent totalement en sécurité et impunis.

Rien ne pourrait être pire ! Cette perception du web peut être vraiment problématique. Souvenez-vous toujours de cela chaque action entreprise sur Internet laisse une trace. Sa « taille » dépend en grande partie de nous – de notre prudence et des mesures de sécurité appliquées.

Adresse IP – une trace qui ne peut pas être effacée

Il s’agit de notre identifiant principal sur le Web. Selon les hypothèses du protocole IP, Internet est divisé en plusieurs réseaux interconnectés – dans chacun d’eux, il est possible d’identifier de manière unique un appareil donné. La plupart des appareils utilisent plusieurs adresses IP en même temps, selon le contexte : du point de vue de notre routeur, notre ordinateur peut avoir l’adresse 192.168.1.2, mais lorsqu’il est connecté à Internet, l’identifiant sera complètement différent. L’adresse IP est transmise avec chaque demande au réseau.

Bien que partager votre IP puisse sembler effrayant à cause de la géolocalisation potentielle de nos équipements, nous sommes en fait quelque peu protégés. Dans la plupart des cas, nous ne pouvons déterminer que l’emplacement du serveur de notre fournisseur d’accès Internet (FAI). L’exception concerne les actions illégales – le FAI conserve des enregistrements de connexions à partir desquels l’emplacement réel de notre ordinateur peut être déduit, et est tenu de les transmettre aux services appropriés en cas de suspicion justifiée. Afin de maximiser votre confidentialité, nous pouvons également choisir de masquer temporairement l’adresse – nous en reparlerons plus loin dans le texte.

Anonymat en ligne – comment devenir invisible ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de noter que L’anonymat 100% en ligne est impossible. Chacun des internautes laisse une trace individuelle derrière chaque activité dans le monde virtuel. Il ne s’agit pas seulement de l’adresse IP – les sites Web stockent également des soi-disant cookies qui peuvent contenir beaucoup d’informations. Malgré le fait que nous ne passerons jamais complètement inaperçus, il convient de prendre les mesures appropriées pour réduire le risque de perte de données et d’autres inconvénients. Comment rester anonyme en ligne ? Voici quelques bonnes pratiques.

Incognito – qu’est-ce que c’est exactement et comment ça marche ?

Beaucoup d’entre nous associent l’anonymat sur le Web au mode incognito dans le navigateur en premier lieu. Dans l’ensemble, il s’agit d’une option de navigation privée et les traces que nous laissons seront considérablement réduites. Lorsque vous utilisez le mode privé, l’historique des pages visitées et des cookies ne sont pas stockés, et les données saisies dans les formulaires ne sont pas mémorisées. Cependant, il convient de rappeler que cela ne s’applique qu’aux informations stockées sur notre appareil – nous ne sommes en aucun cas à l’abri de tomber entre de mauvaises mains en ligne.

Le mode privé est disponible dans tous les navigateurs modernes. Pour l’activer, entrez simplement les paramètres et trouvez la fonctionnalité que vous recherchez. Vous pouvez également utiliser des raccourcis clavier prêts à l’emploi qui ouvriront une nouvelle fenêtre. Selon le navigateur utilisé, cela peut être, par exemple, Ctrl + Maj + N ou Ctrl + Maj + P.

L’utilisation du mode incognito est un excellent moyen de protéger la confidentialité, mais uniquement dans un contexte local. Il convient de rappeler que cette fonction n’empêche pas l’enregistrement de notre adresse IP. Bien que votre historique de navigation ne soit pas enregistré, vos FAI pourront toujours y accéder.

En bref, le mode privé fonctionnera partout où un appareil est utilisé par plusieurs personnes. Les informations sur les pages visitées et les mots de passe utilisés seront effectivement masquées. Dans une situation où l’on souhaite l’anonymat dans le réseau « de l’intérieur », il est recommandé d’utiliser des solutions plus avancées.

Programmes d’anonymisation et confidentialité en ligne

La principale mesure que nous pouvons prendre pour augmenter la confidentialité de notre réseau est de masquer notre adresse IP. Pour l’utilisateur moyen, cette tâche peut être assez difficile, mais l’utilisation d’un programme d’anonymisation s’avérera extrêmement simple. Certaines applications sont gratuites, tandis que d’autres nécessitent un paiement.

Quel est le but de cacher l’adresse IP ? Tout d’abord, le FAI reçoit la demande de consultation de la page via une connexion VPN cryptée qui sécurise les données transmises entre les deux nœuds du réseau. Les informations ainsi envoyées sont illisibles pour le fournisseur, elles sont donc transférées à un service d’anonymisation pour décoder les informations. L’étape suivante est le masquage des requêtes, y compris les serveurs proxy. La demande d’affichage de page décryptée contient une nouvelle adresse IP, qui est également l’adresse du service d’anonymisation.

Les applications qui cachent l’adresse IP peuvent être très utiles dans de nombreuses situations, mais il convient de rappeler que les programmes d’anonymisation peuvent considérablement ralentir la vitesse de navigation sur Internet.. Les anonymiseurs Internet les plus populaires incluent :

  • VPN CyberGhost,
  • ArchiCryptVPN,
  • Tor Vidalia,
  • UltraSurf,
  • Anonyme.

Comment se déroule le processus de masquage IP ?

A cet effet, l’une des trois techniques principales est utilisée:

  • Serveur VPN – redirection des données à l’aide d’un protocole VPN crypté,
  • Onion Routing – rediriger les données vers les serveurs aléatoires suivants,
  • Mix Cascade – transfert de données vers un serveur spécifique, qui les transmet ensuite via d’autres serveurs.

Toutes les applications mentionnées protégeront efficacement la confidentialité de base des utilisateurs sur le Web. Cependant, dans le cas d’activités avancées, elles peuvent s’avérer insuffisantes. Il convient également de rappeler que l’anonymat n’exonère pas la responsabilité pénale des délits commis sur Internet. Dans de telles situations, des mesures sont prises pour atteindre l’auteur à tout prix. Comme nous l’avons mentionné précédemment, une confidentialité à 100 % sur Internet est impossible – cela vaut la peine de garder cela à l’esprit.

Bloquer les cookies – cela fera-t-il une différence ?

Chacun de nous a sûrement entendu parler des fameux cookies, ou cookies. Ce sont de petites informations qui sont créées après la visite d’un site Web donné et qui sont enregistrées sur l’appareil utilisé.

Grâce aux cookies, il est possible que diverses fonctions du site Web telles que les magasins, les moteurs de recherche, les institutions publiques et bien d’autres fonctionnent correctement. De plus, les portails mémorisent les préférences des visiteurs, ce qui permet de mieux personnaliser les publicités et le contenu affiché.

Bien que les cookies puissent sembler assez innocents, la quantité d’informations collectées peut être inquiétante. Entre autres choses, les données des utilisateurs qui naviguent sur les sites Web sont collectées et collectées par des sociétés de publicité. Si notre activité indique un intérêt pour, par exemple, une montre, nous pouvons être sûrs que nous serons exposés à des publicités sur ce sujet dans les pages suivantes.

Le blocage des cookies est très simple – entrez simplement les paramètres de votre navigateur et sélectionnez l’option de blocage appropriée. Cela vaut la peine de le faire car ces fichiers peuvent être facilement interceptés et utilisés contre nous.

L’accès à la localisation, qui est le plus grand fléau de l’Internet moderne

Le partage de position est une chose à laquelle chaque internaute doit faire attention. Dernièrement, cependant, l’habitude de « s’enregistrer » sur divers réseaux sociaux est devenue de plus en plus populaire.

Révéler l’emplacement – quelle que soit l’adresse – est associé à un risque élevé, principalement de la part des cambrioleurs. En nous enregistrant dans un bar, un café ou même dans un autre pays, nous fournissons à un criminel potentiel des informations précieuses sur notre absence de chez nous. Nous ne devrions activer la fonction de géolocalisation que lorsque nous en avons vraiment besoin. Cela vaut la peine de s’en tenir à cela et d’éviter autant que possible de diffuser votre position actuelle dans le monde virtuel. Sur cette base, il est très facile de savoir qui est un certain utilisateur, où il se trouve actuellement, où il travaille et bien d’autres choses précieuses.

Naviguez consciemment !

Internet suit les utilisateurs du monde virtuel à chaque étape. C’est quelque chose qui ne peut être évité du tout – c’est le résultat à la fois de la structure du réseau lui-même et de sa fonctionnalité actuelle. Néanmoins, cela vaut la peine d’assurer le plus grand anonymat possible sur le web.

En utilisant différents types de sécurité, nous pourrons nous sentir plus en sécurité et surtout plus en sécurité. Bien que connaître nos préférences ne soit pas un problème sérieux, connaître l’emplacement, l’accès aux réseaux sociaux ou à la banque peut être une réelle menace.

Au fil du temps, la thèse selon laquelle les utilisateurs ne pourront jamais profiter d’une confidentialité totale sur Internet se confirme de plus en plus. L’anonymat en ligne devient un rêve lointain. Le monde change constamment – de nouvelles technologies, menaces et problèmes émergent. Les outils de suivi des individus ou des entreprises sont de plus en plus sophistiqués. Pour cette raison, nous devons accorder encore plus d’attention au contenu que nous fournissons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *