Poutine utilise toujours Windows XP, et vous ?

Il y a des gens qui n’avancent pas et qui aiment le changement et d’autres qui le détestent. Dans le cas de la technologie, elle restera à l’arrêt, ce qui n’augure rien de bon. Chaque administrateur connaît les dangers d’utiliser même un système d’exploitation ou une application obsolète. Ce sont des créations qui n’ont pas été réparées ou mises à jour depuis longtemps, elles ont été livrées à elles-mêmes. Comme une bombe à retardement. Cependant, cela ne dérange même pas les puissants de ce monde. Vladimir Poutine est un grand fan de… Windows XP.

Je ne me permettrais jamais d’utiliser un système non pris en charge. C’est un appartement sous un volcan apparemment endormi. La vie sur le fil, peut-être chaude pour certains, mais je préfère sauter sur un bungee. C’est tellement surprenant que les personnes qui détiennent les autorités les plus importantes du pays semblent l’ignorer. On dit qu’il est extrêmement populaire en Pologne : les vieux ordinateurs et les systèmes budgétaires sont la norme. Comme vous pouvez le voir, il y a quelque chose à propos du sang slave là-bas. Et le président de la Russie, Vladimir Poutine. C’est à côté pourtant.

Microsoft a lancé Windows XP en octobre 2001.

La prise en charge de Windows XP a pris fin après la mise à jour du Service Pack 3 le 8 avril 2014. Cependant, la société publie parfois des mises à jour de sécurité critiques pour ce système d’exploitation afin d’empêcher les attaques de piratage les plus dangereuses. Par exemple, Microsoft a publié une telle mise à jour en mai 2019. Cependant, ce n’est pas un support au niveau des ordinateurs que nous utilisons tous les jours. Je suis peut-être paranoïaque, mais je ne ferais pas confiance à un tel système une seule seconde. À moins que je ne débranche le câble d’Internet et que je n’exécute que Word et Excel.

Malgré cela, de nombreux utilisateurs continuent d’utiliser ce mammouth.

J’en connais même un. Windows XP, musique Winamp et fond d’écran Metallica à l’écran. Habituellement « rien d’autre n’a d’importance que Windows XP » dans la vie. Fait intéressant, ces utilisateurs sont assez célèbres, car le président de la Russie est Vladimir Poutine. Cette information peut être lue sur les photos circulant sur le site Internet du Kremlin. Si l’on y regarde de plus près, l’écran du président affiche la barre des tâches caractéristique de Windows XP. Cette interface s’appelle Luna. Ces photos ne sont pas en quelque sorte anciennes. Il s’avère que ce sont des photos de novembre de cette année.

Il s’avère que l’amour pour Windows XP a été dicté par… des problèmes de sécurité.

J’ai du mal à comprendre car le système n’est plus supporté. Cependant, la Russie n’est pas un État, c’est un état d’esprit. Je ne discuterai donc pas avec cela. Tout cela parce que les nouvelles versions de Windows n’ont pas été vérifiées par le Service fédéral de contrôle technique des exportations (FSTEK) en Russie. Cela signifie qu’il n’est pas considéré comme sûr du point de vue des services secrets russes et ne peut pas être installé sur les ordinateurs du gouvernement.

Il m’est difficile de dire d’où vient cette conclusion, mais les Russes ont mes normes d’audit, qu’ils ne révéleront probablement pas.

Pour cette raison, Windows 10 ne peut être installé que sur des machines qui ne contiennent pas de données secrètes d’État, et Windows XP est devenu le dernier système d’exploitation Microsoft à être certifié pour une utilisation par les agences gouvernementales russes. C’est surprenant. Je n’accepte pas une telle approche de la question de l’administration, mais il existe peut-être des normes différentes en Russie. Je m’attendais à ce que les Russes introduisent leur propre système pour rouler, pas le vieux mammouth.

Source : kremlin.ru

Il aurait dû y avoir une alternative Astra Linux russemais le projet de passer à ce système a été reporté.

Il a été créé par l’agence non gouvernementale RusBITech. C’est le seul système qui a reçu les certificats FSTEC, FSB et du ministère de la Défense, il peut donc être utilisé pour travailler avec des documents classifiés. J’aime l’idée du commutateur, Linux est un bon choix, mais bien sûr, vous devrez y passer. Cependant, le système n’était pas prêt. La Russie, cependant, vise à convertir ses ordinateurs gouvernementaux à ce système. À mon avis, c’est une alternative vraiment intéressante et expliquerait beaucoup plus le choix (questions de sécurité). Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, n’a pas non plus répondu à la question de savoir pourquoi ce système d’exploitation n’a pas encore été installé sur les ordinateurs de Vladimir Poutine.

Cependant, je ne suis pas très satisfait d’une telle traduction.

Windows est un système américain après tout. Il existe une autre possibilité qui ne peut être ignorée. Peut-être que le président de la Russie aime Windows XP et ne veut pas du tout s’en séparer. Le président n’a pas beaucoup confiance dans les nouvelles technologies et peut ne pas être convaincu par un nouvel outil différent. Fait intéressant, Poutine a souligné à plusieurs reprises qu’il n’utilisait fondamentalement pas Internet et, en février 2018, il a admis qu’il n’avait pas de smartphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *