Kolejkowo a rapidement levé des capitaux. Le succès de l’édition crowdfunding sur Beesfund

Dans les conditions de marché actuelles, il est de plus en plus difficile d’obtenir des capitaux des investisseurs. Non seulement les startups à la recherche de financement dans des fonds de capital-risque, mais aussi les entreprises qui se concentrent sur le financement participatif en fonds propres en sont convaincues. Cependant, cela ne s’applique pas à Kolejkowo, l’opérateur de parcs à thème miniatures, dont les actions ont été nombreuses.

Le succès de l’émission de crowdfunding

À la mi-septembre, la société a lancé à l’avance une émission sur la plateforme Beesfund d’un montant de 25,76 millions de PLN (sans tenir compte du produit de l’émission). Il voulait lever 2,24 millions de PLN d’ici la fin octobre – en échange de 8 %. partager. Un investissement pour ce montant a été déclaré par 142 personnes.

– Je suis particulièrement satisfait du plein succès de cette édition : je n’ai pas eu cette expérience, et elle s’est terminée trois jours avant la date limite, et depuis j’ai reçu cinq appels téléphoniques d’investisseurs déçus qui ont attendu le dernier moment. avec la décision et ne l’a pas prise. D’après les informations que j’ai reçues, il semble que nous pourrions collecter 3 voire 3,5 millions de zlotys – commente Jakub Paczyński, président et fondateur de Kolejkow.

En 2019, l’année précédant la pandémie, l’entreprise a généré 4,5 millions PLN de revenus et 0,74 million PLN de bénéfice net. Cette année, il attend grâce à 310 mille. clients dans les parcs de Wrocław et Gliwice : 9,3 millions PLN et 1,8 million PLN, respectivement, et en 2025 déjà 29 et 14 millions PLN.

Encore un tour avant NewConnect

Jakub Paczyński souligne qu’il n’y a pas d’entreprises avec un profil similaire sur le marché boursier polonais. Pour cette raison, il craignait que les investisseurs aient du mal à comprendre le modèle commercial et les perspectives de l’industrie de Kolejkow.

– Néanmoins, nous avons réussi à les convaincre, y compris les professionnels – J’ai personnellement parlé avec des courtiers qui ont analysé notre société en détail avant l’investissement. De plus, nos investisseurs ont dépensé en moyenne environ 20 mille. PLN, alors que la moyenne sur le marché polonais du crowdinvesting est d’environ 1,1 mille. zloty. Nous n’opérons dans aucune des industries populaires, souvent associées à des influenceurs, et je n’ai pas promis un énorme retour sur investissement, seulement un développement commercial stable, et pourtant nous avons réussi – résume le chef de Kolejkow.

Son objectif stratégique est de présenter l’entreprise en bourse – dans un premier temps à NewConnect, en 2024. qu’ils peuvent investir dans d’autres attractions touristiques avec l’argent levé auprès d’investisseurs ou leurs propres actions.

– Pour l’instant, nous n’avons pas besoin de plus de capital, donc malgré l’intérêt constant des investisseurs, nous ne prévoyons pas d’autre salon. Nous ne le mettrons en œuvre qu’avant d’entrer dans NewConnect, car avec ma femme, nous devons réduire la part de 92 à au moins 85 %. Cependant, cela n’arrivera qu’après l’ouverture de la boutique de modèles et l’exposition à Varsovie. Premièrement, nous voulons prouver aux investisseurs que nous tenons nos promesses, puis donner aux actionnaires actuels la possibilité d’augmenter encore la valeur et de s’ouvrir à de nouveaux, explique Jakub Paczyński.

Expérience précieuse :

Expérience précieuse :

Jakub Paczyński, le fondateur de Kolejkow, souligne que chaque président est convaincu qu’il dirige l’entreprise de la bonne manière. Les conversations avec les investisseurs ont renforcé sa conviction qu’il se dirigeait dans la bonne direction.

Préparatifs de Varsovie

La boutique de modèles de Jelenia Góra, d’une valeur d’environ 8 millions de PLN, qui permettra à l’entreprise de créer une nouvelle exposition chaque année, devrait être achevée en août 2023. Le lancement de Kolejkow à Varsovie est prévu pour septembre 2023. J’estime la valeur de cet investissement à 5,68 millions de PLN, et le financement proviendra – outre les économies et les bénéfices courants – de l’émission réalisée.

– Les expositions à Wroclaw et Gliwice ne parlent pas seulement de villes, mais de provinces entières, et il en sera de même à Varsovie. Cependant, il est trop tôt pour les détails. Nous sélectionnerons les principaux objets du modèle d’ici la mi-novembre et commencerons leur préparation. Nous avons actuellement deux emplacements dans la capitale, mais nous souhaitons collecter plus d’offres d’ici la fin du mois de janvier pour être sûrs d’avoir fait le bon choix. Il aura lieu en février ou mars – dit Jakub Paczyński.

Il affirme que l’exposition Kolejkow n’est pas réservée aux modélistes ou aux passionnés de chemin de fer, car ils ne sont pas nombreux. Les maquettes représentent principalement la vie quotidienne et l’architecture caractéristiques de la région. La plupart des clients sont des adultes (53 %), et un tiers des visiteurs sont des enfants âgés de 3 à 15 ans..

L’oeil d’un expert

Le financement participatif est tombé en désuétude

ARTUR A. TRZEBIŃSKI, Ph.D.

conseiller économique auprès de l’Union des entreprises financières de Pologne et professeur assistant au Département de banque de l’Université d’économie de Wrocław

Le financement participatif est tombé en désuétude

Je peux décrire la situation actuelle sur le marché du crowdfunding boursier avec le mot « vacances ». Il n’y a aucune indication de l’intérêt des investisseurs pour les nouvelles émissions, comme s’ils étaient partis en vacances. Premièrement, l’environnement économique est difficile et très instable, mais il y a eu une reprise, par exemple avec le dossier Kolejkov. Deuxièmement, les nouvelles campagnes sont menées par des entreprises moins connues. Sont-ce là les facteurs déterminants des faibles dépôts ? Probablement pas, mais important, d’autant plus que les activités promotionnelles sont moindres que lors des campagnes précédentes. Cependant, la hausse des taux d’intérêt a un impact plus important, ce qui se traduit par une augmentation des obligations de crédit, et donc par des montants d’investissement plus faibles. Un autre facteur est le besoin de placements sûrs, que l’on peut trouver dans les banques et les intérêts sur les dépôts à un niveau très décent, comparable à la rentabilité des autres instruments financiers. Conclusion : Les investisseurs en financement participatif connaissent une augmentation de leur charge de crédit et peuvent trouver d’autres opportunités rentables sur le marché.

Posted in web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *