Comment transporter mon chien en voiture ? Exigences et sécurité

Transporter son chien en voiture est un sujet qui doit être abordé avec beaucoup de prudence. Comment transporter un chien dans une voiture pour qu’il ne mette en danger ni l’animal ni les passagers ? Voici quelques conseils utiles.

Chaque conducteur sait comment transporter correctement les personnes. Cependant, la pratique le montre de nombreux conducteurs sont assez négligents lorsqu’il s’agit de transporter des animaux de compagnie. Ceci, cependant, n’est pas surprenant, car même le code de la route ne réglemente pas cela de manière claire, claire et lisible.

La plupart des propriétaires de chiens traitent leurs animaux de compagnie comme des membres de la famille. Il n’est pas étonnant que de mignons amis à quatre pattes les accompagnent lors d’expéditions proches et lointaines. La chose est transporter son chien en voiture n’est pas une mince affaire. Beaucoup de gens choisissent de n’utiliser aucune sécurité, ce qui est une erreur embarrassante.

Vous devez comprendre que même le quadrupède le mieux placé peut se comporter de manière imprévisible et constituer une menace. Autre problème, même une collision apparemment mineure peut se terminer tragiquement pour un animal non protégé. Et au fait – pour le conducteur et tous les passagers voyageant en voiture. Il est donc utile de savoir comment voyager en toute sécurité avec votre animal de compagnie.

Cela pourrait sembler ainsi règles pour le transport en toute sécurité d’un chien dans une voiture doivent être régis par les dispositions de la loi sur la circulation routière. Entre-temps, il s’est avéré que dans ce cas, les dispositions régissant les questions liées au transport de … marchandises sont appliquées. Ils montrent seulement que le quadrupède ne peut pas interférer avec le conducteur pendant la conduite (en couvrant la route ou en l’empêchant de conduire). Il doit également être sécurisé de manière à l’empêcher de se déplacer librement dans une voiture en mouvement.

Ce sont des directives assez générales qui suggèrent seulement que le chien ne doit pas se déplacer dans la cabine pendant que la voiture est en mouvement. Le législateur ne mentionne pas comment empêcher un animal à quatre pattes de « courir » librement autour de la voiture. Le conducteur doit donc faire preuve de beaucoup de bon sens en la matière et de beaucoup d’imagination.

Il convient de noter que lors du transport d’un chien dans une voiture, vous devez tenir compte non seulement des dispositions du Code de la route, mais également des dispositions contenues dans l’acte juridique qui réglemente les questions liées à la protection des animaux. La loi du 21 août 1997 indique clairement que le déplacement et la poursuite des animaux (ceci devrait également s’appliquer au transport) ne doivent pas leur causer de stress et de souffrance.

En bref, un chien bien transporté :

  • ne doit pas gêner la conduite,
  • ne peut pas bloquer le chemin
  • ne peut pas se déplacer dans la cabine,
  • ne peut pas endurer ou subir un stress inutile.

Compte tenu de ce qui précède, il convient de conclure qu’il est nécessaire de transporter le chien dans la voiture avec l’utilisation d’accessoires qui l’empêchent de se déplacer librement dans l’habitaclequi peut en outre être protégé contre le déplacement. Cela vaut la peine d’être considéré, surtout lorsque vous voyagez avec votre chien à l’étranger. Alors comment transporter son chien en voiture ?

Il s’avère que les petits quadrupèdes sont les moins problématiques en transport. Les chiots sont mieux transportés dans des conteneurs spécialement conçus.

Il est important de choisir le bon supplément. Le transporteur ne peut pas être trop petit, mais il ne peut pas non plus être trop grand. Dans un petit contenant, le chien ne pourra pas changer de position ni même se gratter. En excès, il rebondira de mur en mur à chaque brusque changement de direction, accélération ou freinage. Acheter un kit plus grand avec de l’espace « libre » (car les chiens grandissent plus vite que les enfants) est une grosse erreur.

Important – le conteneur ne peut pas reposer librement sur le canapé, encore moins sur l’étagère qui sépare le coffre à bagages de l’habitacle. L’accessoire doit être fixé avec une ceinture de sécurité sur le siège passager ou sur le canapé. Dans le premier cas, n’oubliez pas de désactiver l’airbag avant de prendre la route (comme pour le transport d’un enfant dans un siège enfant en place avant).

Il existe de nombreuses autres options de transport pour les chiens de taille moyenne et grande. Les individus classés en races moyennes (placés dans la tranche inférieure de ce classement conventionnel) se sentent le plus souvent bien dans des conteneurs de transport, bien sûr adaptés à leur taille. Cependant, pour les grands chiens, une cage séparée sera un meilleur choix.

Alternativement, un harnais de voiture spécial est un bon choix pour les chiens de taille moyenne et grande. Un tel accessoire est attaché comme une sangle ordinaire, mais à l’autre extrémité, il a un clip qui est attaché au support qui sécurise la ceinture de sécurité.

Que le grand ami à quatre pattes soit sécurisé avec un harnais ou dans une cage spéciale, il vaut la peine d’envisager de transporter des représentants de très grandes races dans le coffre. La raison est simple : un gros chien se sentira beaucoup plus à l’aise dans le coffre que sur la banquette arrière.

Cependant, il convient de noter que cette option n’est proposée que par les voitures dans lesquelles le coffre à bagages est relié à la cabine. Dans les breaks, les fourgonnettes, les SUV, les berlines et les liftbacks, la plage arrière ou les stores peuvent être facilement retirés. De ce fait, le chien voyage de facto dans l’habitacle. Ce n’est pas possible avec les berlines, les coupés à deux portes et tous les autres avec un nombre pair de portes.

Pour assurer la sécurité de votre ami à quatre pattes dans la voiture, vous devez vous rappeler quelques détails importants. Premièrement, une laisse n’est pas un bon substitut à une ceinture de sécurité de voiture. Il est trop long, ne permet pas un ajustement sûr et peut ne pas supporter les énormes charges causées par les collisions.

Deuxièmement, l’utilisation d’un collier ordinaire avec une ceinture qui attache l’animal est inacceptable ! Chaque fois que vous freinez, le chien s’étouffe et s’il y a une collision pendant le voyage, l’ami à quatre pattes ne s’en remettra certainement pas. Ils fonctionneront beaucoup mieux un harnais, et encore mieux – une ceinture spéciale pour les voituresqui répartissent uniformément la surcharge et ne créent pas de pression.

Troisièmement, le chien doit être protégé non seulement des conséquences des manœuvres violentes et des collisions, mais également de la chaleur. Il vaut la peine d’utiliser des stores certifiés pour les voitures (si cet élément ne fait pas partie de l’équipement de la voiture), qui limitent l’apport de lumière solaire à l’intérieur.

Quatrièmement, vous ne devez pas diriger le ventilateur du climatiseur vers votre chien. Il sera tout aussi nocif pour l’animal que pour l’homme, et dans certains cas, encore plus.

Lorsque vous transportez votre favori dans une voiture, il convient de veiller non seulement à sa sécurité, mais également à son confort. Si le chien est transporté dans un conteneur, le fond du transporteur doit être recouvert d’un matelas ou d’une couverture douce. Si cela s’applique à un chiot, il vaut la peine d’utiliser un tampon spécial absorbant l’humidité. Les premières sorties peuvent être stressantes pour un jeune chien, il faut s’en souvenir. Le chien doit avoir accès à de l’eau chaque fois qu’il en a besoin. Il convient également de rappeler les arrêts pendant lesquels l’animal pourra étirer ses articulations et subvenir à ses besoins. Lisez aussi notre guide – chien et chat en vacances.

Aucune vision de punition possible, et le bien-être du chien doit être pris en compte lorsqu’il s’agit du transport en toute sécurité de l’animal. Cependant, sachez que toute négligence en la matière peut être « récompensée » par un mandat. Si l’inspecteur décide que le quadrupède n’est pas correctement assuré, il peut infliger une amende de 20 à 500 PLN au conducteur (sans points de pénalité).

Ce qui précède fait référence à la pénalité pour transport de marchandises inapproprié (car, selon la réglementation en vigueur, c’est ainsi qu’un chien est classé dans une voiture). Cependant, il ne faut pas oublier que le mandat n’est qu’une des conséquences possibles d’un non-respect. Il convient de garder à l’esprit qu’en cas de transport de chiens et d’autres animaux de compagnie, les dispositions de la loi sur la protection des animaux s’appliquent également. Article 6 sec. 2 indique clairement que la personne punissable/responsable (dans ce cas le conducteur) est passible d’une amende, d’une restriction ou d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 2 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *