Toutes les passions de la reine Elizabeth II. Elle aimait les chevaux et la photographie

La vie de la reine Elizabeth II a été remplie de nombreuses obligations. Des rencontres avec des représentants de différents pays, des voyages d’affaires, des activités caritatives et la représentation de la monarchie lors d’événements importants de l’État ne sont que quelques-uns d’entre eux.

Le personnel des secrétaires de Sa Majesté a cependant tenté d’aménager l’emploi du temps royal afin qu’Elizabeth II trouve du temps pour sa famille et pour elle-même. Dans ses temps libres, elle se consacre à ses passions. Elle aimait monter à cheval et chasser. Elle aimait la photographie et les chiens.

La reine Elizabeth II aimait les chevaux par-dessus tout. Elle considérait ces animaux comme extrêmement beaux, dignes et sages. Elle a appris à monter à cheval dans son enfance. Elle était super en selle. Elle avait confiance en ses capacités, elle portait donc rarement un casque et des boucliers avant de rouler. Cela a inquiété les responsables de sa santé.

La reine Elizabeth II a été infectée par son père, George VI, passionné de chevaux et d’équitation. Quand le monarque était petit, il l’emmenait faire de longs trajets. Le premier cheval de Sa Majesté était un poney Shetland – un cadeau du grand-père du roi George V à l’occasion de son cinquième anniversaire.

L’équitation est une passion qui a suivi Sa Majesté jusqu’aux derniers instants de sa vie. En avril de cette année. À l’occasion du 96e anniversaire d’Elizabeth II, le palais de Buckingham a publié une photo unique du monarque. La photo montre la reine marchant avec deux chevaux blancs.

Vérifiez également : La fin de la famille royale ? Nostradamus l’avait prédit !

Les chevaux ne sont pas les seuls animaux que la reine Elizabeth II aime. Sa Majesté aimait aussi les chiens. Elle avait un faible pour la race Welsh Corgi Pembroke.

La reine Elizabeth II a reçu son premier chien corgi lorsqu’elle était enfant de son père, George VI. Ces chiens ont accompagné les monarques tout au long de leur vie. « Il a commencé la lignée royale des chiens corgi en croisant le sang de Pembrokeshire Dookie et de Shy Jane », a expliqué l’un des biographes de Sa Majesté. Apparemment, Elizabeth II aimait tellement ses amis à quatre pattes que des serviteurs entiers du palais devaient s’occuper de leur bien-être.

La reine Elizabeth II aimait aussi entraîner les corgis. Elle était apparemment très douée pour cela, et la famille royale a plaisanté en disant qu’un monarque devrait s’en occuper en permanence. Les chiots bien-aimés de la reine ont été enterrés sur la colline à côté du château de Windsor après leur mort. La pierre tombale de chacun d’eux porte le nom et la date du décès.

L’une des traditions de la famille royale britannique est la chasse au faisan de Noël. Quiconque a vu le film « Spenser » sait très bien que le rituel a toujours lieu le 26 décembre. La reine Elizabeth II était excellente à la chasse. Elle avait un œil exercé et pouvait voir sa cible à distance. Elle n’est jamais revenue au domaine les mains vides.

Les photojournalistes ont réussi à surprendre Elizabeth II en train de chasser plus d’une fois. La reine, partant en expédition, portait une tenue gris-vert caractéristique.

Vérifiez également : La reine Elizabeth II se sent de plus en plus mal ? Les dernières photos ne mentent pas

Il est récemment apparu qu’Elizabeth II avait une autre passion que peu de gens en dehors de la famille royale connaissaient. Monarchini était un amoureux de la photographie. Lors des réunions de famille, elle se promenait généralement avec un appareil photo à la main. Elle était toujours prête à capturer ce moment spécial.

Elizabeth II adorait développer des photographies. Elle les a choisis et les a conservés dans des albums spéciaux. Lors de la création de la collection, elle a pris en compte l’année au cours de laquelle les photos ont été prises. Les photos prises par la reine sont un souvenir incroyable et un témoignage de la vie de nombreuses générations de la famille royale.

Elizabeth II aimait les chevaux, les chiens Pembroke Welsh Corgi, mais elle avait aussi un penchant particulier pour les pigeons. Le monarque britannique était fasciné par l’intuition de ces oiseaux. Elle avait sa propre ferme de pigeons voyageurs à Sandringham.

La reine était aussi une fan de pigeons. Elle suivait les résultats des concours et participait même parfois aux concours, exposant ses pigeons de Sandringham. Apparemment, les pigeons royaux étaient très bons en vol et avaient beaucoup de succès. Cela satisfait Sa Majesté.

La passion controversée de la reine a provoqué à plusieurs reprises la colère des militants des droits des animaux. En 2013, PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) a appelé la reine Elizabeth II à cesser de soutenir et de populariser les courses de pigeons. Buckingham Palace, cependant, a refusé de commenter la question.

Vérifiez également : Elisabeth II. La dernière reine de ce type, Marek Rybarczyk

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.