Dynamic Island – comment emballer design et babiole ergonomique à des fins de marketing

J’ai passé les derniers jours au MSPO, j’ai donc été un peu coupé des nouvelles du monde « ordinaire ». Ce n’est qu’après mon retour de Kielce que je me suis souvenu que la civilisation de la Terre célébrait la fête de la consommation téméraire, c’est-à-dire en regardant la présentation des nouveaux smartphones Apple…

Ma relation avec Apple remonte au début des années 90, alors malgré mon épuisement, la curiosité a eu raison de moi et j’étais un peu en retard à la conférence. Ce qui m’intéressait le plus, ce n’était pas un produit en particulier, mais la direction de la division mobile d’Apple.

Ces dernières années, grâce à la renaissance des Mac auparavant désastreux, je suis revenu dans le « giron » des clients actifs de cette entreprise, mais pour moi, le département mobile est toujours coincé dans les « âges sombres ». En regardant cette conférence, j’ai le regret de dire que la situation s’aggrave malheureusement.

Apple continue de pousser vers le haut et donc d’espacer les prix et de différencier encore artificiellement les gammes de modèles. À la suite de cette procédure, l’entreprise différencie de plus en plus l’UI/UX déjà sans espoir d’iOS dans les modèles individuels de l’entreprise. Maintenant, dans les iPhones Pro, Apple introduit « Dynamic Island », sur lequel, en raison des applaudissements qui ont suivi son introduction sur le Web, je voudrais me concentrer.

S’engager ici

Enregistrez ce que c’est, tout le monde peut le voir. Alors que FaceID lui-même fonctionne d’une manière ou d’une autre (certainement pas aussi bien que TouchID), la façon dont il est implémenté est plus qu’ennuyeuse. De grandes indentations au lieu de faisceaux soignés en bas et en haut comme le Sony (ne vous inquiétez pas, les clients Apple achèteraient ça), combinées à des courbes laides, donnent une mauvaise apparence au haut de l’écran et à la grande surface de l’écran sert peu.

Puisque l’iPhone Pro devait se démarquer, Apple a décidé de changer l’encoche en îlot. Cependant, comme les capteurs ne sont apparemment pas réduits, l’écran est maintenant marqué par un trou qui semble encore pire, et les pixels supplémentaires à l’écran ne changent pratiquement rien à la convivialité de cette zone.

Interface utilisateur marketing

Apple s’est probablement rendu compte qu’il ne serait pas possible de garder le silence sur le trou, il a donc décidé de lui donner une pseudo-fonctionnalité qui peut être enveloppée d’une manière ou d’une autre pour le marketing. C’est ainsi que l’unique « Dynamic Island » a été créée. Eh bien… ce n’est peut-être pas le seul du genre, des tentatives similaires ont déjà été faites par des développeurs externes avec la touche idiote des nouveaux ordinateurs portables Apple.

Qu’est-ce que « l’île dynamique » ? Eh bien, les éléments de l’interface utilisateur devraient sortir des trous dans de belles animations. OK, cela aurait du sens, mais Apple a poussé l’idée si loin qu’elle a ajouté des éléments qui vous permettent de contrôler certaines fonctions. Il encourage également les développeurs à utiliser cette fonctionnalité à leurs propres fins.

Simplement, chers utilisateurs, lèchez-vous les doigts sur ces capteurs et caméra selfie autant que possible, qu’est-ce qui peut mal tourner ? Eh bien, peut-être qu’avec une note, il arrive que je la « brûle » et puis ça marche moins bien, surtout quand le soleil brille dehors. Des objectifs d’appareil photo sales sont également susceptibles d’affecter la qualité de certaines photos.

Mais ce n’est pas tout. Dans la gamme toujours croissante de smartphones, Apple vous encourage à déplacer le contrôle de certaines fonctions logicielles vers le haut plutôt que vers le bas de l’écran. C’est idiot en soi, mais à part ça, certaines informations de base des programmes individuels seront désormais présentées sous une forme très miniaturisée (par exemple la navigation). Pour voir le panneau plus grand et plus lisible, vous devez… euh, sauter la zone autour du trou noir.

Thermodynamique des trous noirs

Pour l’instant, on peut voir sur le web qu’Apple a réussi à traiter le sujet du trou noir. Au-dessus de « Dynamic Island », vous pouvez entendre les oohs et les aahs. Personnellement, cependant, je pense que cette invention, sous cette forme étendue, finira par devenir la barre tactile des ordinateurs portables. En usage courant ce ne sera pas pratique (sauf pour donner quelques informations), de plus la fonctionnalité étant limitée à certains iPhones, elle demandera un travail supplémentaire de la part des développeurs et des designers UI/UX, pas « à la place de ».

Comment aimez-vous cette fonctionnalité ? Pensez-vous qu’Apple a fait quelque chose d’incroyable ou, comme moi, est-ce une tentative de faire éclater un bouton technologique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.