Nous envisageons des villes de plus de 200 000 habitants. citoyen

Nous nous concentrons sur le développement ultérieur du réseau. Quant à notre propre réseau, nous nous intéressons aux villes de plus de 200 000. des gens et des lieux où nous ne sommes pas encore, comme Szczecin, Koszalin, Olsztyn, etc. Bien sûr, nous ne nous fermons pas non plus aux petites villes. – déclare Wojciech Balik, PDG de Lee Cooper, dans une interview avec SCFNews / Retailnet.pl.

Cette année, la chaîne Lee Cooper fête ses 30 ans sur le marché polonais. Comment la marque, son concept et ses formats de magasins ont-ils évolué au fil du temps ?

Tout d’abord, il convient de noter que Lee Cooper est la plus ancienne marque européenne qui produit des vêtements en denim. La société a été fondée à Londres, dans l’East End en 1908. Elle a été fondée par deux amis, Morris Cooper et Louis Maister. Après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale en 1939, Morris scinde l’entreprise en deux. L’un était chargé de coudre des vêtements de travail, l’autre exécutait des commandes pour l’armée. Pendant la bataille d’Angleterre, Morris a été tué dans un accident de voiture, et comme son fils Harold servait dans la RAF à l’époque, cela a forcé le reste de la famille à continuer à diriger l’entreprise. Quand Harold est revenu de la guerre, il a concentré l’entreprise sur la production de vêtements en denim, en moins de 5 ans, l’entreprise est devenue la marque la plus populaire qui produit des vêtements en denim. Après que le nom de l’épouse d’Harold ait été ajouté au nom de l’entreprise, l’entreprise s’appelait Lee Cooper. Depuis ses humbles débuts dans les vêtements de travail, la marque est devenue un innovateur mondial de jeans emblématiques. Le rock’n’roll est né dans les années 50. La marque Lee Cooper a été la première « marque de denim » à reconnaître le lien entre la musique et la mode et est depuis entrée dans le courant bourdonnant de la jeunesse musicale. Tout au long de son histoire, la marque a travaillé avec des artistes légendaires tels que les Rolling Stones, UB40, Serge Gainsbourg et Rod Stewart.

La marque Lee Cooper est officiellement apparue en Pologne en 1992. La société « KAMEX » a reçu une licence exclusive pour la vente et la distribution de la marque Lee Cooper en Pologne. Le siège social de l’entreprise était situé à Częstochowa dès le début et le premier magasin de vêtements officiel a été ouvert dans cette ville. Lee Cooper Polska fête cette année son 30e anniversaire sur le marché intérieur. Nous sommes très heureux d’avoir pu être aux côtés de nos clients et de nos employés pendant ces trois décennies.

Quel est l’état actuel du réseau ? Combien y a-t-il de magasins et comment la chaîne a-t-elle fait face à la pandémie ?

Dans le monde entier, les produits Lee Cooper sont proposés dans plus de 120 pays, le réseau de vente se compose de plus de 200 magasins indépendants et de plus de 1000 magasins dans les magasins. En Pologne, la chaîne compte plus de 50 magasins, dont 28 magasins propres d’une superficie totale de plus de 3,5 mille mètres carrés, et 26 magasins partenaires. Tous les magasins en propre sont situés dans des centres commerciaux. Le nombre d’employés dépasse les 200. Kamex, en tant que l’un des rares licenciés de la marque Lee Cooper, peut se vanter d’avoir le plus grand nombre de magasins de papeterie en Europe. Le format de magasin comprend à la fois des magasins de détail et des magasins d’usine.

Les deux dernières années, ou le temps de la pandémie, ont été une période difficile à laquelle de nombreuses entreprises ont dû faire face, dont nous. Non seulement nous avons survécu, mais nous en sommes sortis plus forts et plus unis avec tout l’équipage. Dès le début, notre priorité était de maintenir les emplois, ce qui a été pleinement atteint.

Quels sont les projets de développement de Lee Cooper ? Quels endroits vous attirent le plus ?

Même pendant la pandémie, nous n’avons pas suspendu nos plans de développement, comme l’ouverture d’un nouveau magasin dans le centre-ville de Silésie en 2020. En 2021, nous avons ouvert 3 nouveaux magasins supplémentaires, à savoir à Centrum Manufaktura Łódź, Galeria Posnania et Galeria Tarnów. Nous nous concentrons sur le développement ultérieur du réseau. Quant à notre propre réseau, nous nous intéressons aux villes de plus de 200 000. des gens et des lieux où nous ne sommes pas encore, comme Szczecin, Koszalin, Olsztyn, etc. Bien sûr, nous ne nous fermons pas non plus aux petites villes. Nous sommes ouverts à la coopération au sein du réseau de partenaires, que nous entendons développer en permanence.

Lee Cooper exploite des magasins dans plusieurs formats. Qu’est-ce qui distingue votre concept ?

Notre réseau de magasins comprend des magasins de vente au détail, des magasins d’usine et des magasins partenaires. Notre premier magasin a été ouvert à Częstochowa dans la rue principale Aleja Najświętszej Marii Panny. Pendant de nombreuses années, il a été un élément caractéristique et irremplaçable de l’architecture commerciale de Częstochowa. Il opère actuellement à Galerija Jurajska. Nous avons deux magasins à Częstochowa et chacun d’eux est très populaire depuis de nombreuses années. Tous les magasins en propre sont stylés par rapport aux racines dont est issue la marque Lee Cooper, à savoir Londres et Denim. Chaque magasin de détail est équipé de systèmes de mobilier spécialement conçus. Un système est actuellement mis en œuvre avec un concept relatif à East London. Tous les nouveaux magasins en sont déjà équipés et progressivement, dans le cadre du lifting, il sera également inclus dans les autres.

Vous êtes également prêt à coopérer avec des partenaires commerciaux

Les magasins partenaires avec lesquels nous travaillons sont mono et multimarques. Nous sommes ouverts à différents modèles de coopération, nous ne nous limitons pas à un seul modèle, c’est pourquoi nos partenaires apprécient cette flexibilité.

À quoi ressemble la coopération avec ceux qui louent votre espace de bureau ? Êtes-vous un locataire recherché dans les centres commerciaux?

La coopération avec les propriétaires, c’est-à-dire que nous parlons de galeries et de centres commerciaux, se passe fondamentalement bien. Pendant la période Covid, il y a eu des situations difficiles qui ont nécessité des décisions non conventionnelles. Cependant, ensemble, nous avons réussi à trouver des solutions qui nous ont permis de traverser cette période et de poursuivre notre coopération.

En tant que marque Lee Cooper connue et reconnaissable dans le monde entier, Galleries nous perçoit comme un locataire désirable. En témoignent les propositions sans cesse renouvelées d’ouverture de boutiques dans des galeries où nous ne sommes pas encore présents.

Quelle est la stratégie omnicanale de Lee Cooper ?

Le e-commerce est un canal de vente important. En tant que Lee Cooper Polska, au premier trimestre 2020, nous avons commencé à travailler sur la création d’une nouvelle boutique en ligne dès le début. En novembre 2020, nous avons lancé une nouvelle version www.leecooper.pl. Dans le même temps, nous avons renforcé les activités de marketing dans le domaine du commerce électronique, incl. une plus grande activité sur les réseaux sociaux. Cela s’est traduit par une meilleure reconnaissance de la marque sur Internet et ainsi nos ventes ont augmenté de manière significative. Actuellement, bien sûr, en dehors de notre propre magasin, nous sommes également sur diverses plateformes de vente, à commencer par Allegro, Amazon, Domodi, Allani, Ale Rabat, récemment Zalando, et les plans sont d’apparaître sur la plateforme Modivo dans un avenir proche. Nous sommes conscients que le potentiel de ce segment de vente est très élevé, notamment en Pologne, nous avons donc l’intention d’y investir et de le développer progressivement.

Les habitudes de consommation ont beaucoup changé ces deux dernières années. On parle beaucoup d’écologie et de production durable. À quelles tendances de l’industrie de la mode vous attendez-vous?

Les tendances commerciales dans l’industrie de la mode changent naturellement et sont en partie dictées soit par le développement de la technologie, soit par une situation forcée, comme lors d’une pandémie, ou par d’autres facteurs. Prenons, par exemple, la période de la pandémie où la plupart des centres commerciaux étaient fermés ou les restrictions commerciales étaient si lourdes que les acheteurs s’abstenaient de se rendre. Le marché n’aime pas le vide. De longs mois d’interdictions dans les magasins physiques ont convaincu de nombreux clients d’acheter en ligne. À cette époque, aucune entreprise n’affirmait que les achats dans les magasins physiques ne seraient pas les mêmes, que les ventes en ligne auraient un avantage. À l’heure actuelle, rétrospectivement, je pense que cette thèse ne peut être maintenue. Il est vrai que les ventes en ligne sont en fait plus élevées qu’avant la pandémie et continueront de croître, mais le cœur du commerce est toujours la brique et le mortier et vous pouvez voir que les clients achètent toujours en visitant les magasins de brique et de mortier. Avec le temps, il se concrétisera probablement dans le sens de la vente en ligne, où les jeunes générations apprécient particulièrement la simplicité et la rapidité d’achat, mais cela prendra tout de même du temps, ce qui ne change rien au fait qu’il faut sans cesse investir dans le développement de commerce électronique. ventes, il est forcé par le marché.

Lee Cooper Polska suit le rythme des dernières tendances du commerce, c’est pourquoi nous avons rejoint le groupe d’entreprises axées sur la protection de l’environnement il y a de nombreuses années. Nous avons des produits marqués du symbole « biologique », ce qui signifie que le coton est issu de l’agriculture biologique dans laquelle l’utilisation de pesticides toxiques et d’engrais artificiels est exclue. Au lieu des soi-disant sacs coulissants, c’est-à-dire des sacs en plastique, nous utilisons des sacs en papier écologiques, tandis que pour le commerce électronique, nous utilisons des boîtes en carton.

Les clients sont de plus en plus sensibilisés à la protection de l’environnement, de plus en plus de personnes y prêtent attention et aux prix des magasins qui participent activement au soin du bien commun qu’est l’environnement.

Interviewer: Katarzyna Łabuz

Posted in web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.