Le rayonnement 5G nuit-il à votre santé ? | Services de santé

C’est un MYTHE ! Bien que vous puissiez trouver sur Internet des contenus alarmants sur la nocivité des rayonnements émis par la technologie 5G, les recherches scientifiques publiées dans le système d’audit externe n’ont pas montré que les rayonnements 5G provoquent des saignements de nez, des maux de tête, de l’insomnie, un cancer du cerveau ou réduisent le nombre de spermatozoïdes.

Photo de PAP / T. Waszczuk

– En Pologne, ce n’est pas un problème pour le moment, car les opérateurs 5G développent le réseau sur la base de fréquences similaires à celles utilisées auparavant, et les fréquences de 3,5 GHz et 26 GHz n’ont pas encore été introduites. S’agissant de la nocivité des champs émis par les stations de base, il ne s’agit certainement pas de réactions aussi aiguës et soudaines que des saignements de nez ou des yeux ou des pertes de conscience. De plus, il y a une petite chance que quelqu’un se trouve à une telle distance de la station de base que la puissance à émettre soit suffisante pour provoquer une réaction aussi rapide – explique le Dr. Grzegorz Tatoń du Département de biophysique du Collegium Medicium de l’Université Jagellonne.

Il affirme qu’il est indéniable que les organismes vivants sont sensibles à l’influence des champs électromagnétiques. En tout cas, depuis des siècles, et l’intensité du rayonnement dépend de l’endroit sur terre.

– La question pour les scientifiques d’aujourd’hui est de savoir si les champs électromagnétiques radiofréquences sont nocifs pour les faibles valeurs d’exposition ? Nous ne pouvons pas nier que le champ électromagnétique ne fonctionne pas du tout, car nous l’utilisons en thérapie. Tout est une question de dosage. Dans le cas d’un rayonnement électromagnétique dans le spectre radioélectrique, l’exposition est définie par des paramètres tels que l’intensité des champs électriques et magnétiques et la densité de puissance. Il est important que les stations de base de tout téléphone mobile n’aient rien à voir avec la radioactivité et les rayonnements ionisants, car le rayonnement de la station de base est une onde radio. Aucun appareil approuvé pour une utilisation dans les télécommunications ne provoquerait des effets tels que des saignements du nez ou des yeux – explique l’expert.

Notez que les tours 5G fonctionnent dans trois bandes. Low a 600-700 MHz, fonctionne à des vitesses de 30 à 250 Mb/s. La bande médiane a une plage de 2,5 à 3,5 GHz et fonctionne à des vitesses comprises entre 100 et 900 Mbps. Bande haute, ondes millimétriques / 24-39 GHz, fonctionnant à 1-3 Gbps.

Fait intéressant, le signal de télévision est diffusé à une fréquence de 700 MHz depuis plusieurs décennies. La fréquence 3,5 GHz est largement utilisée dans les appareils de transmission de données radio à large bande (type WiMax) depuis une décennie. D’autre part, les liaisons radio fonctionnent à une fréquence de 26 GHz, qui est utilisée, par exemple, dans les grandes villes en cas d’obstacles à la construction de lignes câblées.

Marcin Zawadzki, chef du département des projets et programmes stratégiques d’Orange, a écrit sur une recherche intéressante en réponse aux questions envoyées par PAP. « Aucune étude ne confirme les saignements de nez de la technologie 5G. Cependant, les expériences ont été menées sur des personnes qui affirmaient que la 5G souffrait d’insomnie ou signalaient d’autres symptômes somatiques. Ces personnes étaient temporairement à l’intérieur du rayonnement et temporairement non. L’expérience a montré qu’il n’y a pas de corrélation entre les symptômes rapportés et le temps d’exposition aux rayonnements électromagnétiques », lit-on dans le mail envoyé.

Qu’est-ce que le rayonnement ?

C’est tout processus dans lequel un objet (d’une personne à un radiateur à une étoile) émet de l’énergie (chaleur, lumière ou particules radioactives) qui se déplace ensuite à travers un milieu (tel que l’air ou l’eau chaude) et est absorbée par un autre objet ( un corps humain, une poêle à frire, une machine à vapeur ou autre).

En termes de paramètres physiques du rayonnement électromagnétique, le système 5G ne diffère pas des technologies plus anciennes, à savoir 2G, 3G et 4G. Le système 5G, en revanche, est plus avancé en termes de télécommunications, en augmentant l’efficacité du codage du signal et en optimisant les paramètres du système. Cela se traduit par une plus grande capacité (efficacité) par rapport aux technologies précédentes.

Si le rayonnement 5G avait un effet sur l’épistaxis ou d’autres affections physiques, les technologies antérieures auraient eu exactement le même effet.

Les preuves disponibles suggèrent que le réseau 5G émet des radiations, mais elles ne sont pas suffisamment élevées pour nuire au corps humain. Dans le même temps, les études qui se sont retrouvées dans des publications externes à comité de lecture n’ont pas montré que le rayonnement 5G est nocif pour la santé.

Beata Igielska, Zdrowie.pap.pl

Sources (consultées le jour de la publication de l’article) :

https://www.thip.media/health-news-fact-check/fact-check-does-the-5g-network-cause-nosebleed-low-sperm-count-headache-insomnia-or-brain-cancer/ 31971 /

Fact Check: Do 5G towers emit radiation harmful to humans?

Rapport Deloitte

https://www.cancer.org/treatment/treatments-and-side-effects/treatment-types/radiation/effects-on-different-parts-of-body.html

https://www.gov.pl/web/5g/powiedzprawdzam-spokojnie-czestotliwosci-to-nie-tylko-fale-milimetrowe

https://www.who.int/news-room/questions-and-answers/item/radiation-5g-mobile-networks-and-health

https://www.who.int/news-room/questions-and-answers/item/radiation-electromagnetic-fields

droits d’auteur

Tous les éléments du PAP (notamment messages, photos, graphiques, fichiers vidéo) publiés sur le portail « Serwis Zdrowie » sont protégés par les dispositions de la loi du 4 février 1994 sur le droit d’auteur et les droits voisins et de la loi du 27 juillet 2001 sur la protection des bases de données.

Posted in web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.