Les enseignes de distribution sont partenaires des programmes d’aide de Caritas

La coopération de Caritas avec les entreprises associées à l’Organisation polonaise du commerce et de la distribution (POHiD) était le thème de la conférence organisée mardi, consacrée aux activités des chaînes de distribution sociales dans les conditions des changements économiques en Pologne.

Lors de la conférence, il a été souligné que la pandémie, l’inflation et récemment la guerre en Ukraine ont changé le paysage économique de notre pays. et la combinaison défavorable de facteurs économiques et géopolitiques aboutit à la paupérisation de la société polonaise. Les Polonais sont aux prises avec la hausse du coût de la vie, incl. augmentation des prix de la nourriture, des services, de l’énergie, du carburant, des frais de logement et des remboursements des prêts.

Comme le montrent les dernières recherches, l’inflation frappe le plus les Polonais aux revenus les plus bas. Même 66 % des personnes de ce groupe économisent sur la nourriture. La lutte contre la privation matérielle et sociale, qui touche déjà 2 millions de nos compatriotes, est un élément important de la stratégie des réseaux marchands.

Face à tous ces phénomènes défavorables, la coopération de Caritas avec les réseaux commerciaux réunis dans l’organisation polonaise du commerce et de la distribution est extrêmement importante. Cela a été souligné par le P. doctorat Marcin Iżycki.

– Le spectre de leurs activités est suffisant pour participer à de grands projets nationaux, et d’autre part, par leurs capacités, ils sont solidement ancrés dans les communautés locales, ils s’en sentent responsables et veulent s’engager dans l’aide au niveau local – explique le directeur de Caritas Polska.

– Les chaînes de distribution, conscientes de la situation économique difficile de nombreux Polonais, mettent tout en œuvre pour apporter une aide concrète aux plus démunis. L’activité caritative, qui est l’un des piliers du commerce responsable, prend aujourd’hui plus d’importance que jamais dans le contexte de la mise en place de stratégies anti-pauvreté par les enseignes de distribution. Aider les personnes dans le besoin est possible grâce à l’étroite coopération du souci avec des organisations d’intérêt public – rappelle Renata Juszkiewicz, présidente de POHiD, vice-présidente d’EuroCommerce.

Comme le P. doctorat Marcin Iżycki, l’éventail des formes de coopération disponibles entre Caritas et les chaînes de distribution est large et comprend non seulement les transferts monétaires et le bénévolat des employés. Le directeur de Caritas Polska a cité un certain nombre d’exemples liés, entre autres, à l’organisation d’aide alimentaire ou de soutien aux personnes âgées (« Caritas garde-manger », collecte de nourriture « Oui, j’aide », « Caritas Badnjak » pour les pauvres et solitaire).

Une attention particulière au P. Le directeur a consacré son discours au programme « Pour les courses de tous les jours », destiné aux personnes âgées, que Caritas met en œuvre avec la Fondation Biedronki.

– Bien sûr, il a son noyau sous la forme de cartes prépayées, qui permettent 11 mille. participants pendant 10 mois de l’année pour financer des achats mensuels jusqu’à 160 PLN, mais ce n’est pas son seul élément. Grâce à la coopération avec notre partenaire, nous avons à notre disposition des études qui nous renseignent sur la situation des utilisateurs, sur leurs problèmes, et nous pouvons répondre à ces problèmes. Pour ce faire, nous développons ensemble un réseau de bénévoles, qui compte déjà 4 000 personnes. les personnes qui aident les personnes âgées à surmonter le sentiment de solitude, apportent une aide dans les tâches quotidiennes. Nous voulons également façonner les attitudes pro-santé parmi les bénéficiaires de cette forme d’aide par le biais de l’éducation nutritionnelle. Ce sont des activités qui vont au-delà de l’aide matérielle de base, et qui sont pourtant extrêmement importantes, a déclaré le directeur de Caritas Polska.

Au cours de la conférence, la situation politique et sociale actuelle, les crises liées à la pandémie du virus corona et à la guerre en Ukraine, et les réponses à ces défis ont été discutées.

– Les groupes d’aide particulièrement vulnérables pendant la pandémie et les réfugiés d’Ukraine ont nécessité un énorme effort d’organisation et de coordination des activités de nombreux sujets. Dans de telles situations, les chaînes de distribution étaient et sont des partenaires sur lesquels on peut compter, sans lesquels il serait incomparablement plus difficile de mener à bien des activités d’aide – a déclaré le P. Iżycki, remerciant les chaînes de magasins associées à POHiD pour leur professionnalisme, leur efficacité et surtout pour leur solidarité, leur sensibilité aux besoins des plus faibles et leur volonté de prendre de nouvelles mesures pour ceux qui en ont besoin.

Prof. dr hab. Konrad Raczkowski a relevé que selon diverses études, 40 à 66 % des Polonais ont réduit leurs dépenses, mais certains, notamment les personnes âgées, n’ont rien à épargner. Certains retraités et retraités, mais aussi des personnes actives sur le marché du travail, capables de travailler, mais dans une situation financière difficile – ont été contraints d’accepter de l’aide, des déjeuners gratuits, des colis alimentaires ou d’autres formes de soutien, auxquels ils n’avaient jamais eu recours auparavant.

– Aujourd’hui, il devrait être tout aussi important, sinon plus important, de soutenir les Polonais, comme nous avons soutenu et continuons de soutenir l’Ukraine. Par conséquent, il est bon que les chaînes de distribution, avec Caritas, aient accepté le défi de façonner ensemble l’économie sociale, dans laquelle l’activité principale, qui est le commerce d’entités économiques, sert directement la réalisation d’objectifs sociaux et aide à la les plus nécessiteux – a souligné le prof. Raczkowski.

Les données présentées par POHiD montrent que depuis 2019, les membres de cette organisation ont fourni une aide financière d’un montant de 70 millions PLN et 11 000 PLN par l’intermédiaire de Caritas Polska. tonnes de nourriture.

Cher lecteur,
Nous sommes heureux que vous ayez visité notre portail. Nous sommes là pour vous!
Chaque jour, nous publions les informations les plus importantes sur la vie de l’Église en Pologne et dans le monde. Cependant, sans votre aide, cette tâche deviendra de plus en plus difficile.
Par conséquent, veuillez soutenir le portail eKAI.pl via le site Web Patronita.
Grâce à vous, nous pourrons remplir notre mission. En savoir plus ici.

Posted in web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.