Empik est déjà à moitié e-commerce, avec 32 nouveaux magasins et un bénéfice de 27 millions de PLN

Dans le secteur du commerce de détail, qui représente de loin la plus grande partie des activités du groupe Empik, il les revenus externes sont passés de 1,57 PLN à 1,85 milliard PLN et le bénéfice EBITDA – de 97,39 PLN à 176,91 millions PLN.

Dans un communiqué de presse, la société a annoncé l’année dernière déjà 48 pour cent de la valeur des produits et services vendus (indice GMV) ont été réalisés via Internet. La force motrice du commerce électronique est le service d’abonnement Empik Premium, qui existe depuis trois ans et qui comprend principalement la livraison gratuite sur les achats dans la boutique en ligne Empik.

En septembre 2020, il a été élargi avec l’option Empik Premium Free, qui a remplacé le programme de fidélité My Empik avec plus de 5 millions d’utilisateurs.

– La pandémie n’a fait qu’accélérer les changements que nous, en tant qu’Empik, avons introduits il y a quelques années, en nous concentrant sur les solutions omnicanales et la cohérence de l’expérience dans les ventes traditionnelles et le commerce électronique – souligne Ewa Szmidt-Belcarz, présidente du groupe Empik.

Cependant, sur la plateforme Empik.com un marché de vendeurs externes s’est développé, qui a fourni un cinquième de ses revenus l’an dernier. – En seulement douze mois, près de 1 200 nouveaux magasins partenaires ont rejoint la plateforme EmpikPlace. Dans le même temps, la part de l’application mobile dans le processus d’achat a encore augmenté. Les ventes sur ce canal ont atteint une dynamique de +77%. – décrit Karol Ignatowicz, directeur du commerce électronique et de la gestion de la valeur client.

Le groupe comprend également une plate-forme Internet avec des billets et Empik Foto, qui propose l’impression de photos. Le premier a réalisé une croissance des ventes de plus de 30 % l’an dernier par rapport à la période précédant le covid, et les résultats des ventes du second en République tchèque, en Slovaquie et en Roumanie ont augmenté de 63 %.

Cependant, la plateforme d’abonnement Empik Go avec des livres électroniques, des livres audio et des podcasts a dépassé le niveau de 300 000 à la fin de l’année dernière. utilisateur.

Du côté des coûts, entre autres, le développement du commerce électronique se traduit par une augmentation des coûts logistiques de 118,55 PLN à 137,94 millions PLN.

Après la fermeture, les clients sont retournés à Empików

A la fin de l’année dernière, le réseau fixe de l’entreprise se composait de 326 agences, dont 21 agences Empik et 11 Papiernik by Empik ont ​​été ouvertes au cours de l’année. – Nous avons ouvert 21 nouveaux magasins, augmentant notre portée géographique dans les petits centres urbainsmais nous nous sommes également développés dans des emplacements de rue dans les soi-disant chambres à coucher des grandes villes – explique Ewa Szmidt-Belcarz.

D’autre part, l’entreprise a renoncé à son emplacement en plein centre de Varsovie : à la mi-2020, elle a fermé la galerie marchande Wars Sawa Junior (également connue sous le nom de Centrum Towarowe Centrum), et au printemps de cette année. – salon sur le rond-point de Gaulle.

Les revenus des ventes dans les magasins de détail se sont élevés à 1,05 milliard de PLN (le montant qui a changé d’une année à l’autre n’a pas été précisé). D’autre part, les coûts de maintien de ces points pour les chômeurs sont passés de 47,05 PLN à 49,03 millions PLN.

– Après la période de restrictions, parallèlement au dégel de l’économie, il y a eu une amélioration progressive de la situation économique et une augmentation de la demande. En 2021, alors que les magasins Empik fonctionnaient déjà sans restrictions importantes, nous avons constaté le retour des clients aux achats stationnaires. Les ventes sur ce canal ont commencé à se redresser rapidement, avec une nouvelle augmentation parallèle des revenus du commerce électronique – rapporte le responsable d’Empik.

Cette année. l’entreprise veut ouvrir 40 magasins.

Les éditeurs se sont avérés être un plus

Le département de vente en gros du groupe Empik, comprenant, entre autres, le distributeur de livres Platon et le distributeur de presse Pol Perfect, a réalisé une augmentation des revenus externes de 201,66 PLN à 228,47 millions PLN et un bénéfice EBITDA de 11,91 PLN à 17,3 millions PLN.

D’autre part, Foksal Publishing Group, qui comprend les éditeurs de livres WAB, Buchmann et Wilga, avec une augmentation des revenus de 119,93 PLN à 135,03 millions PLN (dont ceux des clients externes sont passés de 34,46 PLN à 40,85 millions PLN) amélioration de l’EBITDA, passant de 556 000 PLN de perte à 9,92 millions de PLN de bénéfice.

260 employés ont perdu 33 millions de PLN à cause du bouclier financier

L’emploi moyen dans le groupe Empik était l’année dernière. 1 807 collaborateurs contre 2 070 en 2020. Dans le même temps, les charges de personnel augmentent de 204,24 PLN à 269,28 millions PLN, dont les coûts d’indemnisation – de 202,59 PLN à 242,03 millions PLN. Les dépenses de marketing ont également augmenté, passant de 64,77 PLN à 66,31 millions PLN.

>>> Praca.Wirtualnemedia.pl – des milliers d’annonces médias et marketing

Au printemps de l’année dernière, Empik a reçu un prêt de 52,7 millions de PLN du Fonds de développement polonais dans le cadre d’un bouclier financier pour les grandes entreprises. 33,28 millions de PLN ont été radiéset le reste a été payé par l’entreprise fin octobre.

En outre, elle a annulé une radiation d’un montant de 11,79 millions PLN liée à l’une des filiales. En conséquence, le revenu d’exploitation restant du groupe est passé de 5,78 PLN à 53,47 millions PLN.

27 millions de PLN de bénéfice net

Le résultat d’exploitation de la société est passé d’une perte de 21,86 millions de PLN à un bénéfice de 63,12 millions de PLN. La rentabilité du groupe a encore été améliorée par la diminution des charges financières de 70,86 PLN à 39,81 millions PLN (l’année dernière, la société n’avait pas de frais de change, mais l’année précédente, elle était de 37,4 millions PLN).

En effet le résultat net est passé de 90,27 millions de PLN de perte à 26,77 millions de PLN de bénéfice. – En 2021, les résultats financiers de toutes les sociétés du Groupe se sont améliorés de manière significative, y compris celles qui ont été particulièrement touchées par la pandémie de COVID-19 de 2020 (Wydawnicza Group Foksal, Going, Polperfect) – indique le rapport.

Au cours de l’année, la dette nette du groupe Empik, qui comprend principalement le crédit-bail, le prêt bancaire et le prêt du propriétaire – Bookz Holding, est passée de 603,25 PLN à 577,12 millions PLN. Le montant du prêt est passé de 187,66 PLN à 196,1 millions PLN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.